Sélectionner une page
Accueil » Nous » L’équipe » Geneviève Goubel
Aliocha Iordanoff

Geneviève Goubel

Ton rôle au sein de Sémawé ?

Au cours de ma vie professionnelle j’ai pu mesurer l’importance de mener des réunions efficaces et la nécessité de collaborer pour inventer des solutions pertinentes et créer de l’engagement. Chez Sémawé je facilite des temps collaboratifs pour des équipes et je transmets mon expérience ! J’énergise d’autres rôles dans notre organisation en Holacracy comme par exemple “plume” qui rédige des articles pour notre journal ou “copilote” qui apporte ses compétences en gestion de projet.

Ce qui est bien, c’est que notre organisation est vivante : les rôles évoluent, s’ajustent, se créent et disparaissent en fonction des situations que nous rencontrons !

Que penses-tu de la mission d’accompagnement des organisations portée par Sémawé ?

Le monde a besoin de transformation, pour des rapports humains plus apaisés, des personnes plus épanouies dans leur travail, avec davantage de bienveillance et de respect, moins de place pour l’ego et le “pouvoir sur”. De nombreux individus ressentent cette nécessaire évolution au sein de leur organisation. Ils aimeraient adopter un fonctionnement qui permet de : porter de l’attention à ce qui est vécu par les salariés, s’adapter à l’imprévu (une crise sanitaire !), donner du sens et du pouvoir d’agir (le “pouvoir de”). Je pense que ce que nous faisons chez Sémawé permet humblement de contribuer à cette évolution.

En quoi Sémawé se différencie selon toi ?

Ce que nous proposons aux autres, nous l’avons testé pour nous !
Nous accordons du temps pour nos apprentissages : nous nous formons, individuellement ou en équipe, et nous regardons nos échecs comme des opportunités d’apprentissage. Nous sommes à l’affût pour supprimer le travail inutile et garder notre énergie pour ce qui a de la valeur ajoutée. Pour moi ces trois points créent réellement une différence !

Ce qui te stimule dans cette aventure de SCOP ?

À l’heure où j’écris, je ne suis qu’au début de l’aventure ! Ce qui m’a donné envie de m’engager c’est une équipe à taille humaine, qui fonctionne en Holacracy. Une équipe exigeante, qui sait se remettre en question : c’est vraiment important pour moi. La Scop et le statut d’associée m’attirent car j’ai envie de pouvoir prendre part à des décisions qui impactent mon quotidien professionnel.

Une référence à conseiller pour prendre de la hauteur sur les modes d’organisation des entreprises ?

Le livre rouge sur la source, de Stefan Merckelbach. Il est question des rôles sources. C’est- à-dire ceux qui vont, à un moment, écouter leur intuition, leur idée et prendre le risque d’essayer. Je pense que cette reconnaissance des rôles sources dans une organisation apporte vraiment quelque chose de très complémentaire au fonctionnement en Holacracy.

 

Une expression qui reflète la dynamique de ton équipe ?

 « Au pire ça marche ! » : j’emprunte cette expression à l’Institut des Futurs Souhaitables.
Il faut essayer car transformer passe par des essais, des erreurs et des réussites !

L’équipe Sémawé c’est aussi .

Sarah Dantz

Sarah Dantz

Juliette brunerie

Juliette brunerie

Thomas Mady

Thomas Mady

Solen Bel Latour

Solen Bel Latour

Jeanne de Kerdrel

Jeanne de Kerdrel