Sélectionner une page

Tout à commencé lors d’une de nos rétrospectives d’équipe. Le travail en agence demande parfois de livrer des travaux dans des délais serrés, ce qui requiert beaucoup d’énergie et une bonne gestion du stress de la part de l’équipe. Un besoin de se recentrer était clairement ressenti de manière collective.
L’idée est venue d’essayer la méditation pour ceux qui le souhaitaient. Nous avons donc entamé cette démarche, chacun.e étant curieux de pratiquer !

Le premier stade, l’exploration de la pratique en groupe

Nous avons utilisé l’application Petit Bambou pour nous aider dans la pratique de la méditation.
Il est possible de suivre une série de méditations guidées par une voix. Il suffit de sanctuariser 15 minutes à la fin de votre pause déjeuner, et en avant !
La première expérience a été très différente pour chaque personne : surprenante, neutre, ou parfois intense. Quelques rires se sont faits entendre, pour laisser ensuite place à une belle concentration.
Nous avons continué de pratiquer quelques jours par semaine et au fur et à mesure, l’équipe a commencé à ressentir des effets bénéfiques sur la gestion de son énergie.

Des bénéfices palpables au quotidien

Le constat de plusieurs d’entre nous est que méditer en milieu de journée nous permet de nous recentrer et de rétablir la jauge de notre énergie personnelle. Parfois montée trop haut en cas de stress, parfois trop basse en cas de fatigue, cette énergie peut déborder et influencer l’humeur des autres. Méditer nous a permis notamment de modérer cette énergie et de la canaliser, chacun.e à sa façon.
Il ne s’agit pas d’une séance de relaxation mais bien de méditation, ce qui demande de l’attention et de la concentration.
Il est palpable que l’après-midi précédée d’une méditation permet de meilleures prises de décisions. La méditation ayant notamment l’avantage de la prise de recul sur les contrariétés liées au travail.

Elle nous apprend aussi le lâcher prise, qui permet d’accueillir le stress provenant des autres et de l’accepter pour ce qu’il est réellement : un élément non constitutif de notre propre personne. Nous avons facilement tendance à absorber les flux de nos collègues de travail et à confondre ce qui nous appartient et ce qui vient des autres. Qui n’est jamais rentré chez lui, contrarié sans arriver à en identifier la source ?

    S’interroger sur soi dans le groupe

    La pratique régulière a commencé à questionner certains d’entre nous. La méditation pour être une démarche de long terme, nécessite que la personne qui la pratique s’interroge sur les bienfaits que cela peut procurer sur elle-même mais aussi vers l’extérieur et les autres. Nos valeurs d’entreprise libérée nous poussent à être exigeants envers nous-mêmes et notamment sur l’énergie que nous apportons au groupe. C’est pour ma part la démarche que j’ai choisie d’entamer pour m’assurer une pleine maîtrise de mes moyens et de mon énergie. Et je dois dire que ça fait du bien, de se recentrer, de se resituer dans le présent sans toujours penser au passé ou au futur. Cela a en tout cas le mérite de m’aider à relativiser et donc à mieux gérer mes priorités.

      Prendre soin de soi au travail, un apprentissage

      Il est avéré que prendre soin de soi dans une journée de travail ne fait pas partie de la culture française. Mathieu Ricard l’explique bien dans ce témoignage sur le manque de paix intérieure, que je vous invite à écouter !
      A Semaweb, prendre soin de son énergie et de son état mental fait partie de la responsabilité individuelle de chacun.e dans l’entreprise. Etre attentif à soi, c’est aussi prendre soin du groupe dans son intégralité. Chacun.e d’entre nous y fait attention à sa manière, et cela nous permet d’avoir une belle cohésion et de grandes capacités d’entraide dans nos projets au quotidien !

      Crédits photo : Ksenia Makagonova

      À lire aussi .