Accueil » Nous » L’équipe » Thomas Mady

Thomas mady

Ton rôle au sein de Semawe ?

Mon rôle au sein de l’agence consiste à m’assurer que notre image de marque et celle de nos clients soient correctement véhiculées. J’interviens principalement en création visuelle, j’élabore et conçois divers projets graphiques allant du web au print.

Bien communiquer un message est primordial ; quel qu’en soit le support, il se doit d’être compris de manière la plus efficace possible.

Ce que tu penses de la mission d’accompagnement des organisations portée par Semawe ?

Je souhaiterais que chaque individu dans notre société puisse vivre des moments et des expériences de coopération telles que les nôtres. En effet, en expérimentant un système d’organisation tel que l’holacratie, en vivant des expériences de forum ouvert, et en puisant l’inspiration dans les fondements de l’entreprise libérée, je me sens moi-même pleinement à ma place et en adéquation avec l’équipe.

À mon sens, la condition de vie au travail n’est malheureusement pas la plus optimale dans certaines organisations. C’est pourquoi je pense qu’en proposant une approche similaire à la nôtre, nous pouvons changer peu à peu le mode des organisations qui en ressentent le besoin. À petite ou grande échelle.

En quoi Semawe se différencie selon toi ?

Nous sommes une SCOP ! Chaque individu à Semawe porte la raison d’être de l’entreprise en participant activement de manière sincère, solidaire et constructive à la vie et à la gouvernance de la SCOP. Établir avec ses associés une raison d’être qui chaque jour nous amène à expérimenter et partager notre savoir-être est selon moi un élément différenciant.

Ce qui te stimule dans cette aventure de SCOP ?

Nous avons un propre recul sur nous-mêmes, nous analysons ce qui ne fonctionne pas mais également ce qui est bénéfique pour nous au quotidien. Nous sommes chacun et chacune des associés, et avoir la totale confiance de son équipe est selon moi l’aspect le plus stimulant au sein d’une entreprise.

Une référence à conseiller pour prendre de la hauteur sur les modes d’organisation des entreprises ?

Ikigaï : le secret des japonais pour une vie longue et heureuse, par Hector Garcia & Francesc Miralles.